Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE
Menu
Cœur de ville en Lumière à Montpellier, édition 2019

Comme chaque dernier week-end de Novembre depuis 3 ans pour le blog, nous allons poursuivre la tradition de suivre une manifestation qui met en lumière le centre ville de Montpellier. Cœur de Ville en Lumière a illuminé pour sa septième édition l'écusson montpelliérain. Trois soirs durant, les plus beaux bâtiments du centre ville ont été illuminés grâce à des projections monumentales sur le thème de la musique. 

S'inspirant de la fête des Lumières lyonnaise, Cœur de ville s'installe comme une manifestation incontournable lançant les fêtes de fin d'année à Montpellier. Le public est toujours au rendez vous malgré, cette année, le décalage d'un jour de ces festivités (du mercredi au vendredi soir en lieu et place du jeudi au samedi). Grandes écoles de graphisme et d'audiovisuel montpelliéraines, signatures affirmées du spectacle monumental, les contributions à Cœur de ville n'ont jamais été aussi diverses. 

Avec quelques semaines de retard, partons arpenter les rues piétonnes de Montpellier pour se remémorer les meilleurs moments de cette sixième édition. 

La place de la Comédie et l'esplanade Charles de Gaulle ont revêtu leurs habits de lumière (novembre 2019, images personnelles)
La place de la Comédie et l'esplanade Charles de Gaulle ont revêtu leurs habits de lumière (novembre 2019, images personnelles)

La place de la Comédie et l'esplanade Charles de Gaulle ont revêtu leurs habits de lumière (novembre 2019, images personnelles)

Le concept de Cœur de Ville en Lumière

Comme chaque année, la CCI, la ville de Montpellier et de nombreux partenaires privés et fidèles permettent d'organiser cette manifestation gratuite dans les rues du centre ville de Montpellier. En ouverture au marché de Noel qui se tient se sur l'Esplanade Charles de Gaulle, Cœur de Ville en Lumières s'installe chaque année un peu plus pour le plaisir de centaines de milliers de spectateurs de plus en plus exigeant. 

Tandis que les familles se hâtent dans les allées des Hivernales, le marché de Noel traditionnel qui est surplombé cette année par une gigantesque grande roue au sommet de laquelle on peut bénéficier d'une vue imprenable sur la ville. Pour se remettre de ses émotions, on pourra aisément se diriger vers un chalet vendant des sucreries, du vin ou des marrons chauds ou des idées de cadeaux sympas en cette période de recherche active de présents pour Noel. Les plus téméraires pourront aussi exhiber leurs plus beaux doubles ou triples axels sur la patinoire. 

Rien de mieux pour se mettre en condition avant notre circuit du soir qui va nous emmener à la redécouverte en famille ou entre amis du patrimoine historique et architectural du centre ville de Montpellier. Je vous propose de découvrir toutes les animation dans l'ordre où je les ai effectuées, créant une large boucle dans l'Ecusson accessible aux petits comme aux plus grands. Il est 18h30, le temps est plus doux et clément que pour les éditions précédentes, le premier spectacle est sur le point d'illuminer les pierres historiques du cœur de ville. 

Des rideaux de lumière sont installés au dessus de la rue de la loge (novembre 2019, image personnelle)

Des rideaux de lumière sont installés au dessus de la rue de la loge (novembre 2019, image personnelle)

L'opéra Comédie

Les 40 ans de l'orchestre national de Montpellier

Une fois n'est pas coutume, au lieu de commencer mon circuit par le Musée Fabre, en descendant du tram j'ai découvert une installation qui n'était pas prévue sur le plan des animations de cette année. Une tour servant à la projection et à la diffusion du son des mappings est installée tout près de la fontaine des trois grâces. Elle pointe la façade de l'opéra Comédie pour la toute première fois de l'histoire de Cœur de Ville en Lumières. Un autre indice pouvait nous mettre la puce à l'oreille, le manège en forme de sapin de noël installé chaque année devant la façade du bâtiment, manquait à l'appel...

Cette surprise est donc restée secrète jusqu'à la veille de l'ouverture de Cœur de Ville et aux derniers calages techniques. Elle ne figurait même pas sur les plans distribués aux curieux d'où mon intérêt accru pour pour cette animation de dernière minute.

Pour célébrer les 40 ans de l'orchestre National de Montpellier, un mapping vidéo a été créé pour l'occasion. Intégrant images de synthèse, effets de construction, de déconstruction, le film met en valeur les grands classiques de la musique symphonique, l'orchestre national et ses chefs d'orchestre prestigieux ainsi que l'architecture du bâtiment, haut lieu de la place de la Comédie, dont la silhouette est tant appréciée par les montpelliérains. 

Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)
Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)
Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)
Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)
Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)
Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)
Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)
Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)

Mapping sur la façade de l'opéra Comédie la grande surprise de cette nouvelle édition (novembre 2019, images personnelles)

Le musée Fabre : Optical Flow

Traversons la place de la Comédie pour passer au pied du Globe, de la nouvelle grande roue installée pour les fêtes de fin d'année et le marché de Noel pris d'assaut par les familles. L'accès au Musée Fabre est assez compliqué car une foule compacte se masse devant son immense façade pour découvrir le spectacle de cette année. 

Le spectacle cette année met en oeuvre des formes géométriques pour mettre à l'honneur l'art cyclique, les dégradés de couleurs, les effets visuels mettant à l'épreuve la perception visuelle des spectateurs. Le bâtiment se pare de couleurs et de formes pour nous emmener dans un voyage psychédélique unique. Le concept visuel a de quoi déconcerter cette année. Il manque peut-être un peu l'effet wahou des années précédentes car le spectacle apparaît un peu trop conceptuel malgré des qualités techniques indéniables. 

Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)
Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)
Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)
Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)
Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)
Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)
Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)

Quelques images du mapping coloré et géométrique à souhait, projeté sur la façade du musée Fabre (Novembre 2019, images personnelles)

La place Notre Dame : Diffractions Lumineuses

Une fois encore, les écoles d'art de la ville ont planché sur le sujet pour proposer une installation astucieuse pour jouer avec la lumière et les effets de diffraction. La place est assez sombre mais les effets de lumières assez faibles et probablement moins spectaculaires que ce qui était recherché. Néanmoins, les enfants adorent s'approcher de ces drôles d'installations qui font naître sur le sol de jolies vagues. 

Installations mettant à l'honneur les reflets de l'eau (novembre 2019, images personnelles)
Installations mettant à l'honneur les reflets de l'eau (novembre 2019, images personnelles)
Installations mettant à l'honneur les reflets de l'eau (novembre 2019, images personnelles)

Installations mettant à l'honneur les reflets de l'eau (novembre 2019, images personnelles)

L'Hôtel Saint Côme : Lumières à quatre temps

Cela faisait trois ans que nous avions du mal à intégrer ce lieu dans notre circuit de visite, cette année, nous avons réparé cette carence. Lumières à quatre temps consiste en une installation lumineuse située devant le siège de la CCI. Les éclairages mettent en valeur l’architecture du bâtiment et jouent avec les couleurs, les contrastes et les reflets de la fontaine qui se trouve dans la rue. 

L'inconvénient du lieu tient au caractère passager de cette petite place. Il est difficile de s'y installer sans se faire déranger pour profiter de cette animation. Finalement, la durée assez courte des différents tableaux convient assez bien et permet au public de tourner plus rapidement. 

Pas de vidéo mais simplement des illuminations. On vient le voir mais on ne s'y attarde hélas pas. 

Le siège de la CCI prend vie grâce à des jeux de lumière (novembre 2019, images personnelles)
Le siège de la CCI prend vie grâce à des jeux de lumière (novembre 2019, images personnelles)
Le siège de la CCI prend vie grâce à des jeux de lumière (novembre 2019, images personnelles)
Le siège de la CCI prend vie grâce à des jeux de lumière (novembre 2019, images personnelles)
Le siège de la CCI prend vie grâce à des jeux de lumière (novembre 2019, images personnelles)

Le siège de la CCI prend vie grâce à des jeux de lumière (novembre 2019, images personnelles)

L'Eglise Saint Roch : Origines

Nous poursuivons notre chemin pour accéder à l'église Sain Roch. Comme chaque année, le lieu est très prisé par les spectateurs car le mapping proposé y est toujours de grande qualité. 

Ce spectacle ambitionne de revenir aux origines de la construction de cette église monumentale mais qui est restée inachevée. Grâce à une création vidéo colorée et d'une impressionnante minutie, la façade du bâtiment s'anime et nous permet de revivre la création de cet édifice emblématique de l'écusson montpelliérain. 

La façade de cette église est chaque année animée par une projection vidéo de grande qualité car sa façade monumentale se prête parfaitement aux jeux de lumière. A ne pas manquer malgré les temps d'attente assez importants pour accéder.

Un spectacle coloré, rythmée et empreint de poésie sur la façade de l’église Saint Roch (novembre 2019, images personnelles)
Un spectacle coloré, rythmée et empreint de poésie sur la façade de l’église Saint Roch (novembre 2019, images personnelles)
Un spectacle coloré, rythmée et empreint de poésie sur la façade de l’église Saint Roch (novembre 2019, images personnelles)
Un spectacle coloré, rythmée et empreint de poésie sur la façade de l’église Saint Roch (novembre 2019, images personnelles)
Un spectacle coloré, rythmée et empreint de poésie sur la façade de l’église Saint Roch (novembre 2019, images personnelles)
Un spectacle coloré, rythmée et empreint de poésie sur la façade de l’église Saint Roch (novembre 2019, images personnelles)

Un spectacle coloré, rythmée et empreint de poésie sur la façade de l’église Saint Roch (novembre 2019, images personnelles)

La sous préfecture : La Groove Box

Pour la première fois de son histoire, la façade de la sous préfecture est transformée en magnétophone géant pour faire vivre aux spectateurs une expérience musicale et visuelle riche en clins d’œil aux années 70, 80, 90 et 2000 pour le plus grand bonheurs des petits et grands. 

Le spectacle est très réussi sur le plan visuel et technique, on voyage grâce à cette groove box dans l'histoire la musique. A partir d’une base musicale assez simple et en jouant sur le rythme, les instruments , les concepteurs du spectacle nous entraînent dans une riche balade musicale. Le" tout est appuyé par un design visuel très étudié, jouant à fond avec le relief de la façade.

On peut néanmoins être un brin nostalgique des touches d'humour présentes l'an dernier dans le spectacle consacré à l'univers de Jules Verne, mais cette proposition a le mérite d'être un des films les plus réussis de la soirée.  

La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)
La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)
La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)
La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)
La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)
La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)
La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)

La façade de la préfecture se met au diapason pour Coeur de ville (novembre 2019, images personnelles)

L'arc de Triomphe : La Guerre du Son

Pour la première fois depuis des années, l'arc de Triomphe propose le travail d'une école de graphisme de Montpellier : Objectif 3D. De grands moyens sont déployés pour donner vie à cette sympathique histoire sur fond de conflit entre deux générations. 

L'arc de triomphe du Peyrou se transforme en immeuble et va se retrouver au cœur d'un conflit musical de générations. Une personne âgée et une jeune fille plus jeune aux goûts diamétralement opposées vont se lancer dans un duel musical sans merci. Le mapping épouse  à merveille les contours complexes de l'arc de Triomphe, c'est drôle, frais, dynamique. Certainement une des plus grandes réussites de la soirée ! 

Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)
Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)
Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)
Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)
Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)
Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)
Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)
Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)

Imagination débridée et graphisme soigné pour habiller l'arc de Triomphe (novembre 2019, images personnelles)

Le château d'eau du Peyrou : La flamme de mes rêves

Cette année, c'est le Groupe G qui mélange performance artistique, création musicale, mapping vidéo et jets de flammes spectaculaires qui investit le Peyrou. Le rythme est assez lent, mais pas ennuyeux. Juste le tempo idéal pour nous inviter au rêve et à éprouver un joli moment de poésie.

Le dispositif a eu changé cette année. Un filtrage particulier permet à la foule d'investir la place royale. je vous conseille d'avancer au maximum vers le réservoir pour profiter au mieux du spectacle. 

On se laisse entraîner par a musique planante composée pour cette performance, le mapping projeté sur le château d'eau est bien réalisé et le met merveilleusement bien en valeur. Ceux qui connaissent le groupe F ne seront pas surpris de retrouver les effigies mythiques crées par la compagnie et qui apparaissent dans tous leurs spectacles : les personnages lumineux qui brillent et scintillent au rythme de la narration. Ils subliment cette rencontre poétique soutenu par des jets de flammes spectaculaires et qui apporte une chaleur bienvenue au public du Peyrou. 

Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)
Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)
Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)
Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)
Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)
Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)
Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)
Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)

Personnages lumineux, mapping vidéo et jets de flammes pour une rencontre poétique au Peyrou (Novembre 2019, images personnelles)

La cathédrale Saint Pierre : Il était une fois et la danse verte

Comme les années précédente, le porche monumental de la cathédrale Saint Pierre est investit par des écoles de graphisme montpelliéraines. Deux films inédits ont été créé par les élèves et y trouvent un écrin en apparence complexe à mettre en valeur mais qui ne déçoit que très rarement depuis des années. La créativité est une nouvelle fois au rendez vous cette année. 

 

De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)
De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)

De magnifiques séquences réalisées pour habiller le porche de la Cathédrale de Montpellier (novembre 2019, images personnelles)

L'Agora : Métamorphases, Al Terre Natives, Dragora

Nous allons comme chaque année boucler notre tour du centre ville montpelliérain par l'Agora, le centre chorégraphique et son immense cloître. La tradition de confier a mise en lumière et en image du lieu par les grandes écoles de graphisme de Montpellier est respectée.

Inspirés par l'écologie et l'espace pour Al Terres natives; par les dragons dans un univers fantastique pour Dragora et les transformations pour Métamorphases, ces trois écoles dont nous pouvons admirer le travail se sont surpassées une fois de plus et nous terminons notre soirée sur une belle note. 

Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)
Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)

Les œuvres numériques des étudiants montpelliérains sont mises à l'honneur sur les murs de l'Agora (Novembre 2019, images personnelles)

Liens vers les articles consacrés aux éditions précédentes :

Quelques liens pour vous aider à organiser votre visite

Bonne visite et @ bientôt pour de nouvelles découvertes !!