Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE
Menu
Le Futuroscope : du passé vers l'avenir

Le Futuroscope : du passé vers l'avenir

Alors qu'un nouveau confinement vient de s'abattre sur nous et que le moral fond à vue d'œil, j'espère pouvoir vous redonner goût au voyage grâce à une série d'articles réalisés pendant les vacances de la Toussaint. Faute de temps et car leur finalisation prend du temps, nous allons retourner vers quelques lieux déjà évoqués dans ces pages.

Direction la Vienne ! Notre dernière visite remontait à de nombreuses années et 2020 ayant été si particulière, nous avons souhaité y passer une petite parenthèse pour nous offrir une respiration bienvenue. Nous allons (re)découvrir aujourd'hui le Futuroscope, ce parc de loisir, locomotive incontournable du tourisme dans le département depuis maintenant 33 ans.

Comme le parc et ses alentours amorcent une transition intéressante pour entrer dans la cour des grands parcs de loisirs européens, nous allons faire un petit bilan des atouts et singularités de la destination. 

Un parc entre nature et architecture futuriste au service du divertissement (octobre 2020, image personnelle)

Un parc entre nature et architecture futuriste au service du divertissement (octobre 2020, image personnelle)

L'histoire du parc et son ancrage dans le département de la Vienne

Ouvert en 1987 dans le département de la Vienne à une dizaine de kilomètres de Poitiers, le parc du Futuroscope vient concrétiser une idée qui a germé dans l'esprit de René Monory, alors président du conseil général du département. Inspiré par le parc Epcot à Orlando et par l'exposition internationale de Tsukuba, il souhaite doter le département d'un parc ludique qui mettrait à l'honneur les technologies, les sciences pour les rendre accessibles au plus grand nombre. C'est ainsi qu'apparait le premier grand parc d'attraction permanent français, deux ans avant le parc Astérix et cinq ans avant Disneyland Paris. 

L'existence du parc n'a pas été un long fleuve tranquille et après un démarrage en grandes pompes puis une période moins faste, le parc a su retrouver un nouveau souffle en se réinventant autour des thématiques de l'image, de l'informatique et du divertissement. La destination va gagner en attractivité grâce à un ensemble de dix hôtels classés de 1 à 4 étoiles dans un rayon de 10 minutes à pied, out en bénéficiant de l'attractivité de l'A10, de lignes de bus vers Poitiers, de la proximité avec l'aéroport de Poitiers Biard et enfin d'une gare SNCF qui accueille plusieurs trains sur la ligne Bordeaux-Paris. 

A l'heure où la Covid 19 a fortement impacté le monde de la culture et du divertissement, le conseil général de la Vienne, le parc du Futuroscope et de nombreux investisseurs ont lancé un plan jusqu'en 2025 pour étoffer considérablement l'offre de la destination afin de la rendre toujours plus attractive. Un pied dans le passé, le regard tourné avec optimisme vers l'avenir, le parc se place sur une rampe de lancement pour entamer une mue prometteuse. 

La gare Futuroscope vue depuis la passerelle qui la relie au parc (août 2014, image personnelle)

La gare Futuroscope vue depuis la passerelle qui la relie au parc (août 2014, image personnelle)

Tour d'horizon des attractions emblématiques du parc

La Vienne dynamique

A tout seigneur, tout honneur ! Commençons par la plus mythique des attractions du parc qui permet aux visiteurs de parcourir, pied au plancher, le département de la Vienne depuis 1994 : il s'agit de la Vienne Dynamique. Les pavillons du Futuroscope ont été imaginés par l'architecte Denis Laming et celui-ci étonne à plus d'un titre puisque sa façade vitrée est parcourue par un filet d'eau. 

L'attraction se déroule en deux temps : un préshow présentant les principales activités à faire dans le département en termes de sport, de loisirs, de patrimoine culturel ou architectural. Nous sommes installés face à un immense écran de cinéma, évidé en son centre. C'est dans cet espace qu'un deuxième écran aquatique trouve sa place. Grâce à un astucieux système de micro-buses, cet écran sert de surface de projection et peut créer des volumes d'eau permettant d'écrire, de dessiner avec l'eau. une magnifique prouesse technologique française que l'on retrouve également sur un écran du spectacle nocturne. 

Les portes s'ouvrent ensuite sur une immense salle équipée de simulateurs pouvant chacun embarquer deux passagers dans une présentation très dynamique du département à grand renfort de secousses et d'effets physiques dans la salle des plus rafraichissants. Le Guerliguet, personnage mythique et emblématique du parc, va vous guider tout au long de cette balade avec son grain de malice. On pourrait penser que ce film de 1994 a pris un coup de vieux, mais il demeure un indéboulonnable du Parc pour le plus grand plaisir des petits et des grands visiteurs. 

La façade du pavillon est recouverte par une fine pellicule d'eau (août 2014, image personnelle)

La façade du pavillon est recouverte par une fine pellicule d'eau (août 2014, image personnelle)

Arthur l'aventure 4 D

Cette attraction inspirée de l'univers des livres de Céline et Patrice Garcia ainsi que de Luc Besson qui a ensuite adapté l'histoire dans une trilogie au cinéma.  Cette attraction spectaculaire ouverte pour la saison 2010 est la première qui a su redonner un nouveau souffle au parc et tient donc une place importante dans le cœur des visiteurs. Prenant place dans le bâtiment du défi d'Atlantis, une attraction en 4D qui proposait aux visiteurs un voyage dans un film projeté en 3D agrémenté de mouvements obtenus grâce à des plateformes dynamiques. 

La customisation du bâtiment est alors poussée pour immerger les visiteurs dans l'univers des Minimoys depuis la file d'attente jusque dans la salle de projection. Les décors sont gigantesques et nous ramènent vers l'enfance et la rêverie. Désormais une belle aire de jeu prend place sur le parvis de l'attraction avec de nombreux jeux en bois à l'attention des plus petits. 

Une aire de jeu thématisée pour prolonger l'univers d'Arthur (octobre 2020, image personnelle)
Une aire de jeu thématisée pour prolonger l'univers d'Arthur (octobre 2020, image personnelle)

Une aire de jeu thématisée pour prolonger l'univers d'Arthur (octobre 2020, image personnelle)

Après avoir attendu dans la file d'attente en bas du bâtiment, nous empruntons un ascenseur qui nous conduit à une nouvelle file d'attente pour accéder à la salle de projection. Les portes s'ouvrent après quelques minutes d'attente et nous pouvons accéder aux coccivolantes.

Afin de garantir un débit maximal de visiteurs, il y a deux niveaux et chacun d'eux est équipé de deux coccivolantes. Nous faisons face à un écran IMAX de 900 mètres carrés en forme de dôme qui permet à l'image de recouvrir entièrement notre champ de vision. Nous abaissons la barrière de sécurité et nous plaçons les lunettes 3D sur notre nez, la lumière s'éteint et nous voici propulsés dans une folle course poursuite grâce à ces simulateurs qui amplifient les mouvements de l'écran et par quelques effets physiques qui vous surprendrons durant tout votre voyage.

L'attraction obtient même le titre de meilleure attraction au monde, distinction accordée par les professionnels mondiaux du divertissement regroupés au sein de la Themed Entertainment Association et qui représente 700 parcs et spectacles dans une quarantaine de pays dans le monde. 

La machine à voyager dans le temps des lapins crétins

Cette attraction propose sur un ton humoristique et décapant de nous faire vivre un de nos plus grands rêves, celui de voyager dans le temps. Conçue en collaboration avec UBISOFT, l'un des studios de jeux vidéos parmi les plus réputés au monde, le parc a créé la synthèse entre entre l'univers déjanté des Lapins Crétins personnages de synthèse hyper attachants et facétieux et l'univers technologique et ludique du Futuroscope. l'attraction ne propose pas simplement un film linéaire mais une succession de scènes enrichies d'effets physiques pour rendre cette expérience encore plus immersive. 

Nous sommes plongés dans l'univers délirant des Lapins Crétins dès l'extérieur du pavillon avec des topiaires, un sous marin jaune, spots idéals pour faire de belles photos souvenirs et un écran vidéo qui présente un JT détourné. La tortueuse file d'attente extérieure est agrémentée de petites surprises que les enfants adoreront activer. Puis nous accédons au préshow. Chut, silence, nous entrons dans le musée des lapins crétins.

Un drôle de yellow submarine est planté devant l'entrée de l'attraction des lapins Crétins (août 2014, image personnelle)

Un drôle de yellow submarine est planté devant l'entrée de l'attraction des lapins Crétins (août 2014, image personnelle)

La première salle propose le détournement à la sauce crétine de 27 œuvres majeures de l'art. De Vinci, Hokusai, Boticelli, Munch, Hopper sont autant de grandes signatures dont les œuvres mondialement connues ont été détournées en peinture ou en vidéo puisque certains tableaux proposent des animations amusantes. Vous remarquerez qu'un clin d'œil à son grand frère Disneyland Paris y a été glissé, mais je ne vous en dis pas plus...

Un drôle de musée made in lapins crétins (octobre 2020, images personnelles)
Un drôle de musée made in lapins crétins (octobre 2020, images personnelles)
Un drôle de musée made in lapins crétins (octobre 2020, images personnelles)
Un drôle de musée made in lapins crétins (octobre 2020, images personnelles)

Un drôle de musée made in lapins crétins (octobre 2020, images personnelles)

Une zone photo souvenir vous mettra en scène dans l'univers des héros préférés de vos enfants et nous entrons enfin dans le cabinet des curiosités dans lequel de nombreux objets du quotidien ont été revus et corrigés par l'esprit décalé de ces facétieux Lapins jusqu'à arriver à cette machine à laver qui nous servira dans quelques minutes de machine à voyager dans le temps. Oui, je sais, ça peut paraitre dingue, mais on avance dans un univers où tout peut arriver désormais. 

Nous entrons enfin dans le show principal. Nous prenons place sur des cuvettes de toilette (je vous avais bien dis que nous entrions dans une expérience décalée ?!?), on place nos lunettes 3D sur le nez et c'est parti pour un grand voyage dans l'histoire et la pop culture. L'attraction est composée de 5 scènes équipées de gigantesques écrans projetant des animations 3D mettant en scène les lapins. L'immersion est assurée par des effets physiques surprenants et amusant tout au long de notre grand voyage. Une jolie réussite tous publics !!

Une des salles du ride (Octobre 2020, image personnelle)

Une des salles du ride (Octobre 2020, image personnelle)

Danse avec les robots

En 2012, le parc décide de donner un petit coup de jeune à une autre attraction emblématique du parc : Danse avec les robots. Si le principe n'a pas changé entre les deux versions : les visiteurs prennent place à bord de fauteuils installés au bout de bras articulés habituellement utilisés dans l'industrie automobile. Ces outils ultrasophistiqués mis au service du divertissement ont permis de cibler les visiteurs plus jeunes en recherche de sensations fortes, ce qui, avouons le manque parfois sur le parc par rapport à ses principaux concurrents. 

D'une playlist assez traditionnelle dans la version 1 et dont les chorégraphies ont été mises au point en collaboration avec Kamel Ouali, on passe à une nouvelle version résolument plus dancefloor pour une expérience haute en couleur grâce à du mapping vidéo sur la piste de danse, un light show complètement repensé et à une playlist concoctée par le DJ Martin Solveig.

L'expérience est modulable en fonction de l'âge des visiteurs et de leur degrés de courage puisqu'on peut choisir le niveau d'intensité de 1 à 3. La légende dit qu'il existerait un niveau bonus plus dynamique et qui met un peu plus la tête en bas. Mais comme toute bonne légende, il est très difficile de le vérifier... ;)

L'espace photocall pour immortaliser notre passage dans cette expérience (août 2014, image personnelle)

L'espace photocall pour immortaliser notre passage dans cette expérience (août 2014, image personnelle)

Le Kinémax : Dans les yeux de Thomas Pesquet

Lorsqu'on demande à quelqu'un de choisir un symbole pour représenter le Parc, il indique immédiatement le grand lac sur lequel est joué le spectacle nocturne mais également le Kinémax. Cet immense pavillon qui ressemble à un cristal sombre semblant jaillir du lac abrite en son cœur la salle de projection la plus avancée technologiquement parlant de tout le parc.

Le Kinémax, salle de projection mythique du parc scintille de mille feux (octobre 2020, images personnelles)
Le Kinémax, salle de projection mythique du parc scintille de mille feux (octobre 2020, images personnelles)

Le Kinémax, salle de projection mythique du parc scintille de mille feux (octobre 2020, images personnelles)

En effet, sur un écran immense d'une hauteur équivalente à un immeuble de 7 étages et d'une superficie de deux terrains de tennis, l'image est projetée par un projecteur laser 4K, garantissant une luminosité et une netteté d'image optimales. 

Lors de notre visite, nous avons pu visionner "dans les yeux de Thomas Pesquet", un documentaire réalisé à partir des images que l'astronaute a pu réaliser lors de sa mission sur la Station Spatiale Internationale. La taille de l'écran nous donne l'impression de partager le quotidien de cette mission et de voir à quel point notre planète est belle vue depuis l'espace. 

Un immense écran pour revivre l'odyssée de Thomas Pesquet à bord de l'ISS (octobre 2020 , image personnelle)

Un immense écran pour revivre l'odyssée de Thomas Pesquet à bord de l'ISS (octobre 2020 , image personnelle)

D'autres expériences incontournables

Je vous conseille également de prendre de la hauteur pour mieux admirer l'architecture des bâtiments et l'étendue de la technopole grâce à la Gyrotour de 45 mètres de haut  et à son commentaire enregistré ou de tenter l'expérience d'une petite boisson à bord de l'Aérobar, les pieds dans le vide à 35 mètres du sol, suspendu à un ballon captif. 

Quelques vues du parc immortalisées depuis la Gyrotour (octobre 2019, images personnelles)
Quelques vues du parc immortalisées depuis la Gyrotour (octobre 2019, images personnelles)
Quelques vues du parc immortalisées depuis la Gyrotour (octobre 2019, images personnelles)

Quelques vues du parc immortalisées depuis la Gyrotour (octobre 2019, images personnelles)

Le meilleur du dynamique conserve l'esprit pionnier du parc en proposant des films synchronisés à des plateformes dynamiques et qui ont secoué les visiteurs en mal de sensations. 

Le monde des enfants est une zone dédiée aux plus jeunes à travers des petites attractions et expériences dans une ville à l'ambiance très colorée. 

Le bâtiment du meilleur du dynamique et quelques vues du monde des enfants (octobre 2020, images personnelles)
Le bâtiment du meilleur du dynamique et quelques vues du monde des enfants (octobre 2020, images personnelles)
Le bâtiment du meilleur du dynamique et quelques vues du monde des enfants (octobre 2020, images personnelles)
Le bâtiment du meilleur du dynamique et quelques vues du monde des enfants (octobre 2020, images personnelles)

Le bâtiment du meilleur du dynamique et quelques vues du monde des enfants (octobre 2020, images personnelles)

Le parc peut également compter sur une autre grosse licence de dessin animé d'animation puisqu'il propose un film inspiré par l'univers de l'Age de glace, dans une salle équipée de plateformes dynamiques et d'effets physiques et lumineux pour renforcer le réalisme des images.

Enfin ne repartez pas du parc sans tenter une expérience très impressionnante : les yeux grands fermés. J'en avais déjà parlé dans ces pages, mais je vous conseille tout particulièrement ce parcours dans le noir total qui vous fera ressentir les sensations des personnes non voyantes. Guidés par un accompagnant non voyant, nous devons faire confiance aux personnes qui nous entourent face à nos sensations qui défaillent face à cette curieuse situation. L'entrée est payante (3 euros) mais en vous acquittant de cette somme, vous pourrez venir en aide à l'association qui gère cette attraction et qui achète des détecteurs de couleurs pour les personnes malvoyantes. On s'amuse et on s'entraide ! 

Le spectacle nocturne : La forge aux étoiles

Depuis 2016 jusqu'à cette année, un spectacle nocturne innovant a été proposé sur le lac aux images du parc. Résultats d'une collaboration inédite avec la compagnie du Cirque du Soleil et sa division média 45 degrés, le parc a proposé un spectacle sur le thème de l'espace et des géants. 

Pour l'occasion, le système de fontainerie a été profondément remanié, offrant des possibilités visuelles et artistiques jusqu'à alors jamais vues sur le lac. Pour les  besoins de l'histoire, une immense structure en forme de vortex, constituée de panneaux réfléchissants, a été rajoutée devant la façade de la façade de l'ancien palais des congrès ainsi qu'un gigantesque pylone permettant le déploiement d'une toile de projection.

Le Futuroscope : du passé vers l'avenir
Le Futuroscope : du passé vers l'avenir

Une petite scène équipée d'un bras articulée et d'une 2 CV ( petit clin d'œil à une scène emblématique de la Vienne Dynamique) ont été rajoutés pour permettre à une comédienne acrobate d'évoluer pendant le spectacle. Agrémenté d'effets de projections, de lasers, de jets de flammes et d'artifices durant le final, ce spectacle à mi chemin entre la science, le rêve surréaliste et la poésie dans la droite lignée des productions du Cirque du Soleil a surpris les spectateurs par ses trouvailles visuelles et ses effets spéciaux spectaculaires. 

Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)
Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)

Quelques images d'une des dernières représentations de la Forge aux Etoiles (octobre 2020, images personnelles)

Je ne savais pas que quelques jours après notre visite, le parc devrait fermer ses portes et qu'il s'agissait d'une des ultimes représentations du spectacle devant le public. En souvenir de ce magnifique spectacle auquel nous avions consacré un long article, je vous propose de découvrir la captation vidéo réalisée par les équipes du parc pour clôturer ce merveilleux chapitre dans l'histoire du parc. 

Pour information, dès la réouverture du parc, un nouveau spectacle nocturne devrait être proposé aux visiteurs. Moins disruptif que la Forge aux Etoiles, La clé des Songes illuminera les fins de soirées sur le Parc et proposera aux petits et aux grands un grand voyage sur les traces du Marchand de Sable. Conçu par ECA2, une entreprise qui propose des spectacles partout dans le monde et qui a déjà proposé sur le parc, le lac aux Images, le Miroir d'Uranie,  Le Mystère de la Note Bleue pour le plus récent, ce nouveau show devrait revenir à une proposition de spectacle plus traditionnel pour le parc mais devrait apporter quelques surprises techniques intéressantes.  Vivement la réouverture !!

Les spectacles vivants

Depuis quelques années, le spectacle nocturne n'est plus la seule offre du parc, il est complété par deux autres spectacles. Tout d'abord les Mystères du Kube venu remplacer une grande salle de projection du parc et qui a été reconvertir en salle de spectacle innovante puisque toutes les parois de la scène se transforment grâce à un système complexe de mapping vidéo. 

Mais l'histoire complexe, un peu perchée, des images de synthèse pas toujours à la hauteur de ce qu'on aurait pu attendre et ce malgré les prouesses athlétiques des trois acrobates qui prennent des risques pour nous émerveiller, le spectacle a eu du mal à prendre. Lors de notre visite en octobre, des aménagements avaient été faits pour rendre le spectacle covid compatible, mais cela s'est fait en désactivant certaines acrobaties, créant des trous dans le déroulé du spectacle.

Lui aussi, quelques jours plus tard, allait tirer sa révérence dans une discrétion absolue et ne devrait pas être rejoué à la réouverture du parc. Un nouveau spectacle serait cependant en préparation pour permettre la réouverture de cette magnifique salle. 

Avec Illusio, nous sommes en présence d'une valeur sure. Créé en 2017 par Bertran Loth qui collabore avec le parc depuis de très nombreuses années, mis en scène par Matthieu Roy avec les conseils artistiques de Raphael Navarro, , le parc propose un spectacle plein de poésie, d'innovations techniques spectaculaires comme ces hologrammes qui prennent vie sous nos yeux. Le spectacle a reçu le prix de grand spectacle magique en 2018. 

Le spectacle retrace les origines de la vocation du magicien à travers un mélange de vidéo, d'effets sur scène et d'hologramme. Le spectacle tranche avec la précédente proposition mais propose toujours des tours faisant participer des enfants du public. Courrez voir ce petit bijou de poésie ! 

Le Futuroscope : du passé vers l'avenir

Les dernières nouveautés marquantes

Sebastien Loeb Racing Xperience

Grâce à cette attraction innovante, le parc mise sur la popularité du multiple champion de rallye automobile Sebastien Loeb. Grâce à une file d'attente richement décorée par les souvenirs de course du coureur, les visiteurs sont immergés dans l'univers du champion. Pour accentuer la thématisation, vous y découvrirez une statue en cire du champion réalisée par le musée Grévin (qui appartient à la Compagnie des Alpes, tout comme le Futuroscope). Et lorsqu'on arrive dans la salle d'attente, une vidéo de JT nous explique que la France est touchée par un mystérieux virus et que seul le champion de rallye est en mesure d'apporter l'antidote capable de nous sauver.

Nous endossons alors le rôle de copilote dans la salle principale de l'attractions, nous prenons place dans un confortable siège baquet, nous nous équipons de casque VR et d'écouteurs diffusant un son spatialisé pour plus de réalisme. La mission ne dure que 4 minutes mais chaque spectateur peut regarder où il ne souhaite en prenant bien soin de la poignée qui représente l'antidote, charge à lui de faire le nécessaire pour en pas en perdre une goutte. 

Effets physiques car les fauteuils bougent, VR : une nouveauté pour le parc qui rend ainsi accessible cette technologie de pointe au grand public, des odeurs viennent renforcer l'immersion de l'expérience. 

L'extraordinaire voyage

Probablement ma nouveauté favorite sur le parc ! Venu remplacer le tapis magique et son mythique film Voyageurs du ciel et de la mer réalisé par Jacques Perrin, le bâtiment a subi de très grands travaux de rénovation pour accueillir une nouvelle machine en provenance du Canada afin de célébrer les 30 ans du parc. Nous pouvions être frustrés par la taille des vitres permettant de voir sous nos pieds dans l'attraction précédente, avec celle-ci, la notion de plancher s'abolit grâce à la technologie du théâtre volant, ou soaring. 

Initialement conçue pour les parcs Disneyland aux Etats Unis, cette technologie de théâtre volant permet de franchir un nouveau cap dans l'immersion au cœur d'une image Imax grand format. Cette attraction nous envoie dans le futur. Le Futuroscope est devenu une station permettant des voyages grâce à des portails de téléportation et aujourd'hui, nous allons embarquer pour un tour du monde, confortablement installé dans notre fauteuil.  

A l'extérieur de l'attraction se trouve une nouvelle aire de jeu autour du monde des montgolfières que nous retrouverons durant la projection dans une séquence admirable. Lorsque nous entrons dans la file d'attente, nous pouvons constater les efforts de thématisation autour des œuvres de Jules Verne, le professeur de français que je suis ne peut qu'applaudir cette initiative qui vise à promouvoir la lecture de ces ouvrages passionnants. Un mur de dessin participatif et une zone photocall avec une nacelle de montgolfière sont disposés dans la file d'attente. 

Le pavillon de l'extraordinaire voyage pour passer un instant suspendu (octobre 2020, images personnelles)
Le pavillon de l'extraordinaire voyage pour passer un instant suspendu (octobre 2020, images personnelles)
Le pavillon de l'extraordinaire voyage pour passer un instant suspendu (octobre 2020, images personnelles)
Le pavillon de l'extraordinaire voyage pour passer un instant suspendu (octobre 2020, images personnelles)

Le pavillon de l'extraordinaire voyage pour passer un instant suspendu (octobre 2020, images personnelles)

Nous entrons ensuite dans une première salle qui nous plonge dans cet univers de voyages fantastiques avec de multiples références aux grandes histoires fantastiques, de la science fiction et une thématisation très soignée. Puis nous continuons avec deux salles qui installent la compagnie de voyage, l'équipage et le vaisseau qui va nous transporter. Nous entrons enfin dans la grande salle qui fait face à ce gigantesque écran. Il est temps de boucler la ceinture et lorsque la lumière s'éteint, la plateforme se redresse pour faire totalement face à l'écran. En route pour un voyage aux quatre coins du monde rempli de surprises et d'effets sensoriels !! Le voyage est fluide, spectaculaire et cette attraction fait l'unanimité auprès des visiteurs ! 

Mission Mars

La dernière née des expériences concoctées par les équipes du parc était attendue depuis très longtemps par les fans du parcs et les amateurs de sensations fortes. Le Futuroscope se lance enfin dans les rollercoasters (montagnes russes) pour venir marcher sur les plate bandes des autres grands parcs européens. 

Si le parcours est assez classique, il n'y a pas d'inversion nous mettant la tête en bas, Mission Mars propose un tracé des plus plaisants pour donner de belles sensations grâce à quelques petites surprises. 

Un effort particulier a été fait pour faire patienter les visiteurs grâce à différents éléments de décoration et d'expériences à faire en patientant d'accéder au quai d'embarquement. La thématisation nous permet de nous glisser progressivement dans la peau d'un astronaute.

Une file d'attente sobre pour accéder à l'embarquement de Mission Mars (octobre 2020, images personnelles)
Une file d'attente sobre pour accéder à l'embarquement de Mission Mars (octobre 2020, images personnelles)
Une file d'attente sobre pour accéder à l'embarquement de Mission Mars (octobre 2020, images personnelles)

Une file d'attente sobre pour accéder à l'embarquement de Mission Mars (octobre 2020, images personnelles)

Lorsque nous embarquons sur le train, nous passons dans trois salles intérieures qui nous mettent en condition avant de nous lâcher sur le circuit extérieur grâce à un système de propulsion très puissant. A plusieurs reprises durant le parcours, vous risquez d'être désorientés ce qui vient accentuer les mouvements du parcours. Je ne vous en dirais pas plus pour préserver les surprises de ce circuit étonnant qui s'achève de façon fracassante. 

La base d'entrainement Mission Mars réserve son lot de surprises aux apprentis spationautes (octobre 2020, image personnelle)

La base d'entrainement Mission Mars réserve son lot de surprises aux apprentis spationautes (octobre 2020, image personnelle)

Un plan de mutation ambitieux

Malgré le contexte sanitaire difficile, le Futuroscope et ses différents partenaires ont lancé une opération d'envergure sur 10 ans portant sur un investissement global de 300 millions d'euros pour renforcer la destination Futuroscope et la rendre toujours plus attractive. 

Les chantiers se multiplient et les grues de construction poussent comme des champignons. Lors de notre visite en Octobre, nous avons pu voir le bâtiment de Zéro Gravity opérationnel. Situé près de l'entrée du parc, il propose aux visiteurs d'expérimenter le vol en soufflerie. 

A coté, le gros œuvre avançait à grand pas pour faire sortir de terre la Futuroscope Arena, une gigantesque salle de spectacle de 6000 places pouvant aussi bien accueillir des spectacles, des concerts que des matches de basket ou de volley. Si tout se passe correctement, elle devrait être inaugurée au 2e trimestre 2022. 

Des travaux d'envergure pour faire sortir de terre la future Arena Futuroscope  et le nouvel hôtel du parc (octobre 2020, images personnelles)
Des travaux d'envergure pour faire sortir de terre la future Arena Futuroscope  et le nouvel hôtel du parc (octobre 2020, images personnelles)

Des travaux d'envergure pour faire sortir de terre la future Arena Futuroscope et le nouvel hôtel du parc (octobre 2020, images personnelles)

Le plan "Futuroscope 2025" devrait permettre à la destination de se redynamiser et offrir aux familles de bonnes raisons pour redécouvrir la destination. Deux axes sont privilégiés, renouveler l'offre du parc en proposant une nouvelle attraction majeure au rythme d'une tous les deux ans mais aussi renforcer l'offre autour du parc.

Trois nouvelles attractions majeures ont d'ores et déjà été annoncées avec chacune un confortable budget de 20 millions d'euros : Chasseur de Tornade, un spectacle immersif avec une plateforme centrale pivotante qui prendra place dans l'ancien bâtiment de Star du Futur, mais également Mission Bermudes : une aventure familiale à vivre à bord de petites embarcations pour 2024 et enfin pour 2025-2026 un nouveau rollercoaster dont les innovations techniques ne sont pas encore totalement arrêtées.  

Parmi les initiatives annoncées pour renforcer l'attractivité de la destination, on peut citer la création d'un deuxième parc aquatique doté d'un budget de 50 millions d'euros, la construction d'un un nouvel hôtel sur le thème de l'espace avec un restaurant innovant, et enfin des écolodges aux familles afin de marquer l'ambition d'évoluer vers une meilleure intégration des équipements dans la nature...

Malgré la crise, le Futuroscope envisage l'avenir avec optimisme ! 

Informations pratiques

Comment se rendre au Futuroscope ?

Le parc se trouve allée René Monory à Chasseneuil du Poitou. Il est facilement accessible : 

Par la route : la sortie 28 "Futuroscope" sur l'autoroute A 10 permet d'accéder directement au parc, aux parking et très rapidement à l'ensemble des hôtels. 

Par le train : Plusieurs TGV et TER font escale en gare FUTUROSCOPE TGV et un accès direct au parc est possible par une passerelle de 10h à 13h45 puis de 16h30 à 19h45. Un service de bagagerie permet de transporter les bagages de la gare jusqu'à votre hôtel. Une connexion avec le réseau de bus ainsi que des taxis est prévue aux horaires d'arrivée des trains en gare. 

Par les transports en commun : Poitiers se trouve à une vingtaine de minutes du parc par le réseau de transport en commun Vitalis (ligne 1 ou E le dimanche). Cette ligne dessert la très grande majorité des hôtels qui se trouvent autour du parc. 

Par avion : L'aéroport de Poitiers Biard desservi par HOP (AIR FRANCE) et RYANAIR est situé à une quinzaine de minutes du parc en taxi. 

Comment réserver un billet ou un séjour?

Les billets pour accéder au parc sont bien évidemment disponibles en caisse à l'entrée du parc mais pour les plus prévoyants, je vous recommande tout particulièrement le site officiel du parc qui vous permet de profiter de réductions notamment si vous réservez vos billets suffisamment à l'avance ou lors d'offres saisonnières notamment en début de saison.

Vous pourrez également y réserver un séjour comprenant les billets d'accès au parc, l'hébergement dans un des hôtels en partenariat avec le parc mais également les services de restauration. 

Enfin, les billets sont disponibles chez les principaux réseaux de vente de tickets de spectacle (Ticketnet, France billet...). 

Bonne visite et à bientôt pour de nouvelles découvertes !