Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE
Menu
Flâneries au parc de la Tête d'Or de Lyon

Flâneries au parc de la Tête d'Or de Lyon

Il y a quelques mois, je vous avais fait découvrir le musée des miniatures et du cinéma, une petite pépite découverte lors de notre séjour à Lyon. Je vous propose d'entamer une série d'articles pour mieux connaitre cette magnifique ville pleine de surprises ! 

Nous allons nous intéresser aujourd'hui à un incontournable de la ville. Une véritable fierté pour les lyonnais qui emplissent ses allées pour s'y défouler en courant, en pratiquant des séances de gym ou de yoga en plein air,  pour pique niquer en famille le week end. Le parc de la tête d'Or est une institution pour tous les visiteurs qui se rendent dans la capitale des Gaules. Je vous invite à découvrir ses immenses jardins, ses pelouses à l'anglaise admirablement bien entretenues, ses roseraies pétillantes de couleurs, ses serres abritant une végétation luxuriante, ses différents espaces dédiés aux sports individuels et collectifs, mais aussi et surtout son parc animalier. 

Une visite placée sous le signe de la nature dans un des plus célèbres parcs de France, la Tête d'Or nous attend ! 

Vue imprenable sur les pelouses à l'anglaise et sur le lac du Parc de la tête d'Or (août 2018 et août 2017, image personnelle)
Vue imprenable sur les pelouses à l'anglaise et sur le lac du Parc de la tête d'Or (août 2018 et août 2017, image personnelle)

Vue imprenable sur les pelouses à l'anglaise et sur le lac du Parc de la tête d'Or (août 2018 et août 2017, image personnelle)

L'histoire du parc

Commençons déjà par le nom du parc... Il serait lié à une légende plus ancienne que le parc selon laquelle, les croisés auraient enterré un trésor dans un parc contenant une tête du Christ en or. Malgré de nombreuses recherches entreprises, ce précieux butin n'a jamais été retrouvé mais le nom est resté pour désigner le plus vaste parc public lyonnais. 

Véritable poumon vert de la ville de Lyon voulu par le maire Claude Marius Vaïsse, le parc de la Tête d'Or est également un des plus étendus de France. Il a été conçu par les frères Bühler, paysagistes reconnus,  et par l'ingénieur Gustave Bonnet en 1856. Un an après, le parc de la Tête d'Or ouvre au public même s'il a fallu attendre aux visiteurs 1861 pour voir les travaux des aménagements achevés. 

Quelques instantanés des vastes pelouses du parc de la Tête d'Or (août 2018, images personnelles)
Quelques instantanés des vastes pelouses du parc de la Tête d'Or (août 2018, images personnelles)
Quelques instantanés des vastes pelouses du parc de la Tête d'Or (août 2018, images personnelles)

Quelques instantanés des vastes pelouses du parc de la Tête d'Or (août 2018, images personnelles)

Le parc sera complété en 1865 par un parc zoologique et par les grandes serres qui y abritent des espèces végétales tropicales. En 1887, les lyonnais peuvent profiter des allées du jardin botanique. Le vélodrome et le chalet des gardes sont ouverts en 1894.

Le monument aux morts de l’île du souvenir est construit entre 1922 et 1930. Suite à un concours, ce sont Jean Baptiste Larrivé, sculpteur, et Tony Garnier, architecte, qui remportent l'appel d'offre. Ce nouveau monument dédié aux victimes de la première guerre mondiale recense les 10600 noms de morts au combat et fait écho à celui qui se trouve à côté de la grille principale du parc, dédié aux enfants du Rhône disparus lors de la guerre de 1870. Pendant près d’une dizaine d'années, les noms ont été patiemment restaurés par un sculpteur pour faire perdurer cet émouvant hommage.

L’île du souvenir depuis la berge du parc (août 2018, images personnelles)
L’île du souvenir depuis la berge du parc (août 2018, images personnelles)

L’île du souvenir depuis la berge du parc (août 2018, images personnelles)

Quant aux roseraies qui contribuent à la réputation et au rayonnement du parc, il faut attendre 1961 pour la première d'entre elles. Et pour commencer notre visite du Parc, nous allons emprunter la plus prestigieuse des portes ! Située au croisement du boulevard des Belges et l'avenue de Grande Bretagne, se trouve l'entrée principale au sud du parc. Si la grille d'entrée est en cours de restauration, on peut toutefois admirer le monument aux enfants du Rhône morts au combat lors de la guerre de 1870. Ce monument a été édifié en 1887 pour commémorer les cinq première légions du Rhône d'artillerie, les mobiles du Rhône, les 16e et 65e régiments de marche et les francs tireurs qui ont été envoyés au front.

Les photos ci-dessous vous permettront d'apprécier la finesse de l'architecture de la grille principale qui est actuellement en restauration et protégée sous un grand échafaudage mais également quelques détails du monument aux enfants du Rhône situé à côté. 

Le monument aux enfants du Rhône et l'entrée principale du parc de la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Le monument aux enfants du Rhône et l'entrée principale du parc de la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Le monument aux enfants du Rhône et l'entrée principale du parc de la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Le monument aux enfants du Rhône et l'entrée principale du parc de la tête d'or (août 2017, images personnelles)

Le monument aux enfants du Rhône et l'entrée principale du parc de la tête d'or (août 2017, images personnelles)

Un lieu de promenade en famille...

Ce parc de 117 hectares géré directement par la ville de Lyon est un endroit idéal pour une balade reposante en famille. Que l'on vienne y pique niquer le week-end, admirer les animaux du parc zoologique, passer un moment en famille dans les nombreuses activités dédiées aux enfants ou courir de façon plus ou moins professionnelle en arpentant les allées ombragées, le parc de la Tête d'Or s'adresse à tout le monde. L'accès au parc, aux grandes serres et au parc zoologique est gratuit, ce qui contribue à la convivialité du lieu. En revanche, certaines activités s'y sont implantées et sont payantes. Elles sont surtout l'occasion de profiter et de découvrir le parc sous un regard différent. 

Pour la petite anecdote, ce grand parc urbain peut se targuer d'avoir un point commun avec un autre grand parc urbain célèbre dans le monde entier. Le début des travaux à la Tête d'Or est contemporain de ceux opérés à Central Park à New York. Un lien de parenté illustre qui a perduré das le temps puisque tous deux sont des parcs propices à la promenade et au divertissement grâce à de nombreuses animations à l'attention des enfants et enfin un parc animalier permettant aux visiteurs de découvrir plusieurs centaines d'animaux dans de bonnes conditions de visite. 

Parmi les activités proposées aux visiteurs, on retrouve les célèbres barques en location qui permettent de se balader sur le grand lac et de rejoindre l’île du souvenir lorsque le passage souterrain est fermé. Pour 15 euros la demie heure pour les bateaux traditionnels ou 30 euros l'embarcation électrique, l'expérience vaut le détour, surtout lorsqu'il fait chaud...

Autre idée pour une balade amusante en famille, les Rosalies vont tendent les bras.

Plus atypique encore, vous pouvez emprunter le lézard qui vous permettra pour 5 euros pour les adultes et 3 euros pour les enfants de faire le tour du parc en bénéficiant des commentaires de votre chauffeur. Au départ du vélodrome, on découvre un autre moyen de transport étonnant : un petit train ! Pour 2,50 €, la dauphinoise vous emmènera à la découverte du parc à son rythme. 

D'autres activités telles que des balançoires, des quads à pédale, des mini kartings, des mini bateaux et des aires de jeux permettront aux plus jeunes enfants de vivres de grandes aventures ! Vous retrouverez toutes ces activités en suivant le lien ci dessous : 

Une des aires de jeux à l'attention des enfants (août 2018, image personnelle)

Une des aires de jeux à l'attention des enfants (août 2018, image personnelle)

... et pour les sportifs !

Le visiteur lambda qui prend son temps sera surpris de voir autant de sportifs tourner en rond autour de la boucle qui entoure le lac de la tête d'or. Lorsque vous passez la porte principale du parc de la tête d'or, vous pouvez vous laisser guider par le flot des sportifs qui préfèrent effectuer leur boucle de la droite vers la gauche (préférable si vous souhaitez vous rendre au parc zoologique) ou prendre la foule à rebrousse poil, profiter du calme du côté gauche et accéder plus rapidement aux magnifiques roseraies. 

En outre, le parc de la Tête d'Or abrite un certain nombre d'équipements sportifs qui permettent de pratiquer de nombreux sports en amateur ou pratiquant plus averti. En effet, qui pourrait croire qu'au cœur du parc de la tête d'or se cachait un vélodrome ? On y trouve également le tennis club de Lyon et un mini golf. 

Le parc zoologique de la Tête d'Or

Dès 1865 et l'ouverture du parc zoologique au sein du Parc de la tête d'or, les lyonnais peuvent jouir d'un dépaysement plus important car désormais, ils peuvent observer des espèces plus ou moins exotiques.

Une magnifique scultpture représentant deux girafes vous attend à l'entrée du parc zoologique (août 2018, image personnelle)

Une magnifique scultpture représentant deux girafes vous attend à l'entrée du parc zoologique (août 2018, image personnelle)

D'une superficie de 8 hectares, le parc zoologique de la tête d'or accueille plus de 400 animaux. Il a su évoluer avec le temps  en proposant notamment depuis 2006 une vaste plaine africaine de 3 hectares. Cet espace présente trois grandes zones thématiques : la savane mettant à l'honneur les girafes et les zèbres de Hartmann, une zone humide présentant de nombreux oiseaux tels que les pélicans et les flamands roses et enfin la foret tropicale

La savane africaine accueille des girafes, des zèbres de Hartmann et sur le plan d'eau, des flamands roses (août 2018, images personnelles)
La savane africaine accueille des girafes, des zèbres de Hartmann et sur le plan d'eau, des flamands roses (août 2018, images personnelles)
La savane africaine accueille des girafes, des zèbres de Hartmann et sur le plan d'eau, des flamands roses (août 2018, images personnelles)
La savane africaine accueille des girafes, des zèbres de Hartmann et sur le plan d'eau, des flamands roses (août 2018, images personnelles)
La savane africaine accueille des girafes, des zèbres de Hartmann et sur le plan d'eau, des flamands roses (août 2018, images personnelles)
La savane africaine accueille des girafes, des zèbres de Hartmann et sur le plan d'eau, des flamands roses (août 2018, images personnelles)

La savane africaine accueille des girafes, des zèbres de Hartmann et sur le plan d'eau, des flamands roses (août 2018, images personnelles)

Des efforts sont portés depuis quelques années pour offrir aux animaux de meilleures conditions de vie avec des enclos plus grands, des zones techniques qui permettent de les soigner, pour les abriter pendant la nuit ou lors d’événements climatiques exceptionnels. Un vestige des premières cages a par ailleurs été conservés et on est frappé par leur aspect en fer forgé très travaillé et par leur petite taille. 

Le parc zoologique de la tête d'or a conclu des accords avec d'autres grands parcs animaliers et participent à des projets de protection, de conservation et de réintroduction des animaux dans leur milieu naturel. Il fait parti de l'association européenne des zoos et aquariums au sein de laquelle il contribue à protéger les girafes, les zèbres de Hartmann, les panthères de l'Amour ou les lémurs à centre roux entre autre.

Cela s'accompagne également de tout un volet pédagogique à l'attention des enfants des établissements scolaires des alentours pour les sensibiliser à la protection de la nature et des espèces menacées. Les panneaux explicatifs pour présenter chaque espèces sont bien conçus. Vous pouvez aussi les retrouver sur le site internet du parc afin de compléter votre expérience de visite. 

De spectaculaires watusis aux cornes impressionnantes (août 2018, images personnelles)
De spectaculaires watusis aux cornes impressionnantes (août 2018, images personnelles)
De spectaculaires watusis aux cornes impressionnantes (août 2018, images personnelles)

De spectaculaires watusis aux cornes impressionnantes (août 2018, images personnelles)

Nous poursuivons notre visite avec un enclos qui fait l'unanimité auprès des enfants. Les pandas roux sont d'adorables petites boules de poils qui en période estivale recherchent l'ombre et la fraîcheur. Tantôt ils se cachent au sol, tantôt ils se perchent dans les branchages pour échapper à d'éventuels dangers. 

Malgré leurs dents impressionnantes et n'appartenant pourtant pas à la même famille que les pandas, ils se nourrissent de bambous à 80% et complètent leur alimentation avec de petits insectes, de la mousse qu'ils trouvent au sol. Espèce hélas en voie de disparition, cette petite famille de pandas roux saura émerveiller vos enfants. 

De facétieux pandas roux qui adorent se cacher dans leur enclos (août 2018, images personnelles)
De facétieux pandas roux qui adorent se cacher dans leur enclos (août 2018, images personnelles)

De facétieux pandas roux qui adorent se cacher dans leur enclos (août 2018, images personnelles)

Nous continuons notre visite avec de belles installations dédiées aux primates. Leurs loges sont assez grandes et ombragées mais les baies vitrées qui les séparent du public créent de nombreux reflets et créeront un peu de frustration dans le viseur des photographes amateurs. Cercopithèques, gibbons, tamarins à crinière dorée, capucins occupent les loges du parc pour le plus grand bonheur des petits et des grands. Ils se cachent souvent et il faut être silencieux et discret pour les voir pointer le bout du museau. Et peut être, pourrez vous admirer les petites facéties d'une femelle gibbon qui jouait à cache cache avec le public? Terriblement attendrissant !  

Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)
Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)

Attendrissante galerie de portraits de primates que vous pourrez admirer à la tête d'or (août 2017, images personnelles)

En poursuivant notre balade, nous tombons sur des enclos plus vastes et ombragés qui nous permettent de découvrir des mammifères bien plus impressionnants. Le couple de lion et lionne, ainsi que les ours semblaient agités. Ils attendaient en effet avec la plus grande des impatiences leur repas. 

Les impressionnants ours à lunettes et lions d'Asie font partis des animaux préférés des visiteurs (août 2017 et août 2018, images personnelles)
Les impressionnants ours à lunettes et lions d'Asie font partis des animaux préférés des visiteurs (août 2017 et août 2018, images personnelles)
Les impressionnants ours à lunettes et lions d'Asie font partis des animaux préférés des visiteurs (août 2017 et août 2018, images personnelles)
Les impressionnants ours à lunettes et lions d'Asie font partis des animaux préférés des visiteurs (août 2017 et août 2018, images personnelles)

Les impressionnants ours à lunettes et lions d'Asie font partis des animaux préférés des visiteurs (août 2017 et août 2018, images personnelles)

Nous nous dirigeons maintenant vers les loges des oiseaux tropicaux. Même si les oiseaux sont peu nombreux, ils sont aussi magnifiques que facétieux. Ils adorent se cacher à l'ombre pour trouver un peu de fraîcheur. Calme et patience sont donc nécessaires pour apercevoir la centaine d'oiseaux du parc.

Les acrobaties des amazones d'équateur (août 2017, images personnelles)
Les acrobaties des amazones d'équateur (août 2017, images personnelles)

Les acrobaties des amazones d'équateur (août 2017, images personnelles)

N'hésitez pas à passer près des terrariums qui disposent de plans d'eau, vous y découvrirez de spectaculaires crocodiles du Nil qui vous impressionneront par leur taille et leur dentition acérée. A côté, se trouvent des tortues américaines et des radiées. Une belle attraction pour les enfants qui adorent les observer. 

Les pensionnaires des terrariums : les crocodiles et les tortues (août 2018, images personnelles)
Les pensionnaires des terrariums : les crocodiles et les tortues (août 2018, images personnelles)
Les pensionnaires des terrariums : les crocodiles et les tortues (août 2018, images personnelles)

Les pensionnaires des terrariums : les crocodiles et les tortues (août 2018, images personnelles)

Informations pratiques

Comment s'y rendre?

Pour venir au Parc de la Tête d'Or, vous devrez vous rendre dans le 6e arrondissement de Lyon, dans le quartiers des Brotteaux. Le parc étant vaste, il est bien relié aux moyens de transports de TCL qui desservent les 8 portes d'accès.

Plan du quartier pour vous rendre au Parc de la Tête d'Or

Si vous venez en voiture, vous trouverez des stationnement gratuits Boulevard Stalingrad, et deux parkings payants appartenant à Lyon Park Auto et situés près de la Cité Internationale. (celui de la Cité Internationale et celui de Lyon Park Auto).

Autre moyen très prisé par les lyonnais, vous pouvez rejoindre le parc en Velo'v, le service de vélos partagés en libre service de Lyon. Trois stations se trouvent à proximité à gauche de l'entrée principale du parc, une autre située devant le Musée d'Art Contemporain et une dernière située à côté de la cité internationale.

Si vous privilégiez les transports en commun, sachez que le parc se trouve également à proximité du métro Ligne A, arrêt Massena. Il faut ensuite marcher quelques minutes pour arriver à proximité des grandes serres. Et pour être tout à fait complet sur le sujet, on peut signaler plusieurs lignes de bus qui desservent les abords de la Tête d'Or (lignes C1, 41, 36 et 58). 

Les points de restauration

Les fringales ne prévenant pas, on est bien évidemment heureux de retrouver dans le parc plusieurs lieux de restauration. 

Idéalement situé à proximité du parc zoologique sur la place de guignol et des manèges, le kiosque du parc propose des barbapapas, du pop corn, des glaces, des granités, des boissons pour satisfaire les petites faims. 

Pour les faims un peu plus importantes, vous pouvez vous rendre au café restaurant de la Tête d'Or qui se trouve à proximité du mini golf. Il propose une grande gamme de plats de viande, de poisson, ou de snacking pour répondre à toutes les fringales. 

Liens pour organiser votre visite

Bonne visite et @ bientôt pour de nouvelles découvertes !!