Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

Menu
09. L'embrasement de la cité de Carcassonne du 14 juillet 2013

09. L'embrasement de la cité de Carcassonne du 14 juillet 2013

20130714222955(1)-001 [1600x1200]L'embrasement de la cité de Carcassonne et son feu d'artifice constituent un des spectacles pyrotechniques parmi les plus réputés en France et même en Europe. Il s'agit d'un des rares monuments historique en France à avoir les faveurs d'un tel spectacle chaque année pour le 14 juillet. Les spectateurs qui s'y pressent chaque année apprécient cette singularité.

Je vous propose de revivre en images et en vidéo l'édition 2013 dans cette page. 

CONSEILS PRATIQUES EN MARGE DU FEU :

Les meilleurs points de vue :

- L'aire d'Auriac située sur l'autoroute toute proche. Elle peut accueillir au maximum 800 véhicules. Elle se remplit très rapidement à cause des campings cars ou bus de tourisme qui s'y arretent pour profiter du spectacle dans de bonnes conditions. Lorsque ce nombre est atteint, elle est tout simplement fermée. attention cette aire n'est accessible que dans le sens Narbonne - Toulouse.

Lien vers le site de France 3 et son reportage sur l'aire d'Auriac.

- Les abords de l'Aude et ses ponts apparaissent comme les meilleurs endroits pour profiter pleinement du spectacle. Depuis la ville basse (la Bastide), vous pourrez profiter du spectacle dans des conditions convenables, faites en sorte d'avoir un champ de vision permettant de voir le chateau comtal car seule cette partie là est embrasée. Cela évite les mauvaises surprises.C'est d'ialleurs dans la partie basse que vous pourrez si vous le souhaitez, prolonger la soirée avec le traditionnel bal du 14 juillet organisé Place Carnot (en plein centre ville) ou Square André Chenier (à proximité de la Gare).

- En centre ville, la circulation est très difficile et dès le matin, une bonne partie est bloquée à la circulation automobile. Prévoyez donc de la marche à pied et ne venez pas en ville à la dernière minute.

- Prévoyez le casse crôute ou le pique nique, l'ambiance sera bon enfant et cela vous permettra de patienter car assister à ce spectacle dans de bonnes conditions, cela demande de la patience. 

PRESENTATION DU SPECTACLE :

D'une durée de 25 minutes, le feu d'artifice est organisé autour de grands tableaux en rapport avec la thématique choisie et qui change d'année en année. 

Pour cette édition 2013, le thème choisi était : " Féériques émotions, la Cité dans tous ses états". Un titre bien énigmatique pour un spectacle qui va mettre en lumière près de 700 mètres de remparts. Tous les sentiments passent en revue : la peur, la colère, la tristesse, le rire et bien évidemment l'amour...

 

Le feu a commencé cette année par un tableau en l'honneur du 14 juillet tout en bleu, blanc, rouge pour s'achever sur un final tonitruant de 4 minutes. 

 

QUELQUES INSTANTANES DU SPECTACLE :

Je vous propose de revivre les grands moments de ce spectacle en photos qui sont des capture d'images de la vidéo que j'ai tourné à l'occasion et qui sera prochainement rajoutée à cette page en lien. En passant sur les photos avec votre souris vous découvrirez quelques commentaires cachés...

Alors que la nuit envahit peu à peu la ville, un point tourne autour de la cité. Un avion tourne en rond au dessus de la ville et entame une très longue ascension.

Pour rendre hommage au 14 juillet, les militaires du 3e régiment parachutiste d'infanterie de marine basés à deux pas du Pont Neuf vont offrir au public une spectaculaire descente de nuit, en formation serrée. Eclairés par des équipements luminescents, ils nous proposent une mise en bouche agréable pour patienter, à moins d'une demie heure du démarrage.

La nuit envahit peu à peu la ville et plonge la Cité Médiévale dans l'obscurité. A moins d'une minute de la mise à feu, l'impatience va laisser place à l'émerveillement.

Le spectacle s'ouvre sur un compte à rebour en chiffre de feu sur les murs de la cité avant d'illuminer le ciel en bleu, blanc, rouge.

Les premières bombes de gros calibre tonnent au dessus de nos têtes.

Suivies de tableaux plus complexes mettant magnifiquement en valeur la cité médiévale sous cette pluie d'étoiles.... 

L'embrasement de la cité par des feux de bengale rouge, puis par des rideaux d'étincelles argentées est LE grand moment de cet embrasement et constitue un instant immuable qui fait la fierté de tous les carcassonnais.

Il trouve son origine le 14 août 1898, date à laquelle un groupe d'intellectuels, d'écrivains, de peintres portant le nom de Cadets de Gascogne arrive à Carcassonne. Un feu d'artifice est organisé pour célébrer leur arrivée.

Le clou du spectacle est l'embrasement du rempart par des centaines de tonneaux de feux de Bengale donnant l'impression que la cité était en train de se consumer, suivi de cascades argentées symbolisant l'eau nécessaire pour arrêter l'embrasement. Il sera dès lors réédité chaque année pour célébrer la fête nationale.

Puis le spectacle redémarre, les grosses bombes refont leur apparition. 

Commencent maintenant les quatre minutes du grand final. Et c'est peu de le dire...

Le grand final s'achève sur une pluie d'étincelles argentées, il est maintenant temps de rentrer la tête encore dans les étoiles.

QUELQUES LIENS POUR COMPLETER CETTE PAGE :

Je vous recommande ce lien provenant du site de LACROIX RUGGIERI, une des sociétés pyrotechniques française dont la réputation n'a d'égale que sa longévité.

Qui n'a pas rêvé de devenir une petite souris pour entrevoir les coulisses de ce feu hors norme? C'est ce que ce court reportage de France 3 vous propose de découvrir.

Bonnes découvertes et à bientôt !!