Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

Menu
A la découverte de la cité médiévale de Carcassonne !

A la découverte de la cité médiévale de Carcassonne !

Pour ce nouveau billet, je vous invite à découvrir un autre lieu majeur de ma région d'origine : la cité médiévale de Carcassonne. Classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1997, ce lieu est devenu la destination phare de la région puisqu'il s'agit d'un des sites les plus fréquentés en France. 

Prochainement, nous partirons à la découverte de la Bastide, le quartier bas de la ville qui est située sur l’autre rive de l’Aude. Ce quartier était à l’origine enserré entre de hautes murailles qui fortifiaient ce quartier commerçant très actif qui a su profiter de la proximité du canal du midi et de la position de passage vers l’Espagne.

L'HISTOIRE DE LA CITE

Installé sur une colline qui domine la vallée de l’Aude, le site primitif de Carcassonne a toujours profité de sa position privilégié (proche d’un cours d’eau et d’une voie de communication vers l’Espagne). Il subsiste de la période romaine, trois tours qui ont été englobées dans le rempart extérieur de la cité.

La cité s’est ensuite développée tout en développant un système de défense (un double rempart qui entoure le château comtal et les habitations) très efficace qui n’a jamais été pris par aucun envahisseur. Jusqu’au traité des Pyrénées signé au XVIIe siècle, cette ville reste une place militaire importante car elle protège la frontière entre la France et l’Aragon.

Revenons un instant sur les origines du nom de la ville car elles sont rattachées à une légende qui mérite d’être racontée :

Lors d’une grande invasion au VIII e siècle, Dame Carcas, épouse d’un soldat mort au combat, a du diriger la ville durant un siège de cinq ans.

Pour impressionner les assaillants, elle décide d’engraisser un porc avec la nourriture qui reste puis le lance depuis les tours afin de leur montrer qu’ils étaient capables de tenir le siège encore longtemps.

Découragés, les assaillants lèvent le siège.

En signe de victoire, Dame Carcas décide alors de faire tinter les cloches de la cités. De cette anecdote découle le nom de la ville. En hommage à cette légende, vous pourrez voir sur la porte, l’original étant conservé dans le château comtal, juste avant d’entrer dans la cour du Midi.

LES LIEUX A NE PAS MANQUER ET LES CONSEILS DE VISITE

Rendez-vous sur le pont Vieux ou sur les rives de l’Aude pour bénéficier de la plus belle vue sur la cité de Carcassonne et ses solides remparts. La cité médiévale domine la vallée de l’Aude, elle est protégée par une ceinture de solides remparts et 52 tours (dont trois d’époque romaine situées sur le rempart extérieur reconnaissables à leurs rangées de briques rouges).

Remontez ensuite vers la cité pour entrer par l’impressionnante porte narbonnaise. Vous découvrirez les fortifications de cette porte qui ont été utilisées dans de nombreux films. La cité a accueilli de très nombreux tournages pour le cinéma. Les lices, la porte narbonnaise et la porte d’Aude qui  tels que le Corniaud, les Visiteurs, Robin des Bois prince des voleurs pour les plus connus.

Laissez-vous envahir par l’ambiance de ces rues très animées tout au long de l’année, vous y trouverez de nombreux bars, restaurants et des boutiques d’artisans…

Nous arrivons devant l’entrée du Château comtal géré par le centre des monuments nationaux. Il est possible d’acheter son billet à l’entrée de la cité, juste après la Porte Narbonnaise pour enchainer sur la visite des remparts intérieurs, ce qui vous conduit dans la grande cour du château comtal. Il est également possible de les acheter à l’entrée du château comtal.

La visite vous permettra de découvrir Le château comtal des Trencavel, enjeu de la croisade contre les cathares, restauré par Eugène Viollet le Duc au XIX e siècle, mais on peut cependant remarquer qu’en contrepartie, l’architecte a pris un certain nombre de libertés (en couvrant les tours d’un toit conique tombe en ruine depuis la signature du traité des Pyrénées. Carcassonne perd sa position stratégique et les habitants aisés désertent la cité pour le quartier bas.

Notre visite se poursuit avec la cathédrale Saint Nazaire et Sainte Celse achevée au XII e siècle remarquable pour ses magnifiques vitraux, les tombeaux de deux évêques carcassonnais et ses orgues qui accueillent en été de prestigieux organistes internationaux.

Le théâtre Jean Deschamps construit sur les vestiges de l’ancien cloitre de la cathédrale accueille chaque été, le Festival de la Cité. Les pierres du théâtre tremblent alors sous les décibels des grandes griffes de la musique, du théâtre, de la danse et la ferveur d’un public conquis. Renouant avec son passé médiéval, les lices s’animent en été au rythme de joutes à cheval réalisées par des cavaliers et cascadeurs professionnels.

Bonne découverte, @ très bientôt !