Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

Menu
La ferme aux crocodiles, le grand frisson dans la Drôme

La ferme aux crocodiles, le grand frisson dans la Drôme

Les vacances sont propices à faire le tri et en fouillant mes archives photos, je suis tombé sur plusieurs séries de photos que je n'avais pas encore mises à l'honneur dans ce blog. Je vous propose de découvrir un parc animalier très singulier que nous avions visité en avril 2015. La météo et les températures étant actuellement peu clémentes actuellement, je suis sûr que vous ne seriez pas opposés à vous retrouver sous un climat tropical à l'intérieur d'une immense serre. Bon, le hic, c'est qu'il faut aussi s'armer de courage pour ne pas avoir de sueur froide à la vue des puissantes mâchoires et des dents acérées des centaines de reptiles qui y ont trouvé refuge.

Nous nous rendons aujourd'hui à la Ferme aux Crocodiles de Pierrelatte dans la Drôme. Dans cet ensemble de serres reproduisant le climat tropical pour le confort de ses 400 pensionnaires, le visiteur est amené à côtoyer des crocodiles, des tortues, des varans, des serpents et des oiseaux tropicaux. La ferme s'appuie sur une structure de recherche qui travaille à la compréhension, à la conservation et à la reproduction de ces espèces parfois rares à l'état naturel.

Un endroit idéal pour une visite en famille ludique et dépaysante !

L'entrée de la Ferme aux Crocodiles, le dépaysement est déjà garanti (avril 2015, images personnelles)

L'entrée de la Ferme aux Crocodiles, le dépaysement est déjà garanti (avril 2015, images personnelles)

Le concept de la ferme aux crocodiles

Inaugurée à l'été 1994, la Ferme aux Crocodiles propose à ses premiers visiteurs de découvrir les crocodiles de plus près, dans un environnement reconstituant leur milieu naturel. L'immense serre permet en effet de laisser transparaître la lumière naturelle tout en offrant à ses pensionnaires les conditions optimales de température et d'hygrométrie du milieu tropical. Le site n'a pas été choisi au hasard puisque le circuit de chauffage des serres utilisait les eaux de refroidissement d'une usine toute proche. Mais lors de la fermeture de cette dernière en 2012, les serres ont du changer de mode de chauffage pour utiliser désormais une centrale à bois et le photovoltaïque pour satisfaire ses besoins en énergie.

Outre les animaux, la serre offre une vraie valeur ajoutée en reconstituant les écosystèmes dans lesquels évoluent les animaux. Grands plans d'eau, végétation luxuriante, arbres fruitiers tropicaux, fougères, plantes carnivores et même de magnifiques orchidées permettent aux visiteurs d'être totalement dépaysés en un claquement de doigts. 

Une signalétique qui ne manque pas de mordant à l'entrée de la grande serre (avril 2015, image personnelle)

Une signalétique qui ne manque pas de mordant à l'entrée de la grande serre (avril 2015, image personnelle)

La structure de la ferme aux crocodiles a évolué au fil du temps, notamment lorsqu'en 2006, la surface de la grande serre a été portée de 6500 à 8000 mètres carrés. En 2010, c'est la partie extérieure qui a été aménagée pour prolonger le circuit de visite et donner la possibilité aux animaux de goûter au soleil estival sous le regard des visiteurs qui déambulent le long d'un parcours botanique très réussi. 

Accès entre la Serre et le parcours extérieur (avril 2015, image personnelle)

Accès entre la Serre et le parcours extérieur (avril 2015, image personnelle)

En 2015, une nouvelle zone dédiée à l'Asie du Sud Est a ouvert ses portes et s'enrichit chaque année de nouvelles espèces et de nouveaux équipements. Cette nouvelle extension dédiée aux serpents et aux pythons est vouée à s'enrichir jusqu'en 2018, le prochain grand projet de la ferme. Pour l'instant, le visiteur peut découvrir l'île aux Pythons : un espace de 200 mètres carrés inauguré en avril 2015, quelques jours après notre visite et qui nous propose de découvrir une vingtaine d'espèces de serpents, pythons mais aussi des tortues d'eau douce.

De magnifiques bougainvilliers surplombent l'entrée de la nouvelle zone dédiée aux serpents (avril 2015, image personnelle)

De magnifiques bougainvilliers surplombent l'entrée de la nouvelle zone dédiée aux serpents (avril 2015, image personnelle)

Le parcours de visite offre des points de vue sous et sur l'eau pour mieux comprendre le mode de vie de ces serpents étonnants, qui impressionnent et donnent froid dans le dos. En 2016, c'est une zone dédiée aux lézards aquatiques qui a ouvert ses portes.

La Ferme aux Crocodiles a de la suite dans les idées et des rêves plein la tête. En 2017, elle mettra à l'honneur les lézards vivants dans les milieux désertiques ainsi que les orchidées à travers une série d'animations. En 2018, un nouvel espace consacré aux varans et à leur milieu naturel : la mangrove. Le visiteur pourra y admirer d'immenses palétuviers, arbres aux racines aériennes typique de ce genre de milieu naturel. 

Le site touristique le plus fréquenté de la Drôme voit grand et se donne les moyens de présenter au public des espèces animales et végétales toujours plus surprenantes. Il poursuit ses actions en faveur de la protection de l'environnement. Son centre de recherche et son écloserie ouverts en 1998 permettent à la ferme de contribuer à la reproduction, à la conservation et à la réintégration des espèces dans leur milieu naturel. 

Poussons les portes de la ferme aux crocodiles (avril 2015, images personnelles)

Poussons les portes de la ferme aux crocodiles (avril 2015, images personnelles)

Le circuit de visite

Notre voiture garée, nous nous dirigeons vers l'entrée de la ferme aux crocodiles. Sur notre gauche se trouve une aire extérieure de pique nique bien pratique pour casser la croûte en famille. Nous décidons d'aller braver l'atmosphère tropicale de la serre. Notre ticket en poche, nous entrons dans le circuit de visite pour découvrir les premiers vivariums contenant des tortues alligator, des crocodiles nains et, grande particularité du site, des alligators albinos qui intriguent autant qu'ils impressionnent. 

Les premiers pensionnaires que nous croisons dans les vivariums (avril 2015, images personnelles)
Les premiers pensionnaires que nous croisons dans les vivariums (avril 2015, images personnelles)
Les premiers pensionnaires que nous croisons dans les vivariums (avril 2015, images personnelles)

Les premiers pensionnaires que nous croisons dans les vivariums (avril 2015, images personnelles)

La visite se poursuit en poussant la porte des vivariums vers les petites serres. On est impressionné par la végétation luxuriante abritée sous cette immense serre qui laisse très largement entrer la lumière naturelle. Des cascades ont été reconstituées, créant ainsi une atmosphère sonore dépaysante et relaxante.

Un soin particulier a été apporté à la thématisation des espaces (avril 2015, images personnelles)
Un soin particulier a été apporté à la thématisation des espaces (avril 2015, images personnelles)
Un soin particulier a été apporté à la thématisation des espaces (avril 2015, images personnelles)

Un soin particulier a été apporté à la thématisation des espaces (avril 2015, images personnelles)

Dans cette partie de la serre, nous retrouvons donc plusieurs bassins qui permettent aux faux gavials, aux gavials du Gange et aux caïmans Noirs de se prélasser. Le visiteur peut les observer en position haute et on n'aimerait pas se trouver à leur portée. La taille de leurs mâchoires et de leurs dents impressionnent. 

Au fond de cette zone, se trouve le nouvel espace consacré aux serpents et à l'Asie. Les travaux allaient bon train lors de notre visite pour finaliser le nouveau point de restauration et mettre la touche finale à la décoration de la zone. 

Quelques uns des pensionnaires de la serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques uns des pensionnaires de la serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques uns des pensionnaires de la serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques uns des pensionnaires de la serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques uns des pensionnaires de la serre (avril 2015, images personnelles)

Quelques uns des pensionnaires de la serre (avril 2015, images personnelles)

Pour renforcer l'immersion dans cet univers tropical, de nombreux arbres, arbustes, plantes et fleurs ont été plantées pour agrémenter le circuit de visite. Nous avons eu l'agréable surprise d'y découvrir de magnifiques orchidées qui se plaisent dans ce milieu climatique. En avril dernier, une exposition d'orchidées a par ailleurs été proposée aux visiteurs pendant une quinzaine de jours. Il ne reste qu'à espérer que ce type de manifestation sera renouvelé à l'avenir.

Entourant le circuit de visite, de nombreuses orchidées viennent agrémenter et colorer la visite (avril 2015, images personnelles)
Entourant le circuit de visite, de nombreuses orchidées viennent agrémenter et colorer la visite (avril 2015, images personnelles)
Entourant le circuit de visite, de nombreuses orchidées viennent agrémenter et colorer la visite (avril 2015, images personnelles)

Entourant le circuit de visite, de nombreuses orchidées viennent agrémenter et colorer la visite (avril 2015, images personnelles)

Nous sortons d'une atmosphère humide et très verte pour entrer dans une zone beaucoup plus spacieuse de la serre. On y ressent un effet de chaleur plus intense, notamment du à la végétation qui couvre moins le circuit de visite et au soleil assez fort le jour de notre visite. 

Les stars de la ferme nous apparaissent, alanguis au bord d'un immense plan d'eau : les Crocodiles du Nil. Leur tempérament placide nous intrigue autant qu'il nous inquiète. Pour continuer à immerger les visiteurs, des oiseaux volent en liberté dans la serre, s'approchent parfois très très près de ces colosses. On craint pour leurs plumes, mais au final, la cohabitation est des plus apaisée et pacifique. 

Quelques vues de la grande serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques vues de la grande serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques vues de la grande serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques vues de la grande serre (avril 2015, images personnelles)

Quelques vues de la grande serre (avril 2015, images personnelles)

Des animations pour agrémenter la visite

A côté des crocodiles du Nil, nous nous dirigeons vers la grotte qui abrite la nurserie. Derrière les vitres, vous pourrez observer les bébés tortues, crocodiles ou alligators nés récemment à la ferme. Le moyen idéal pour sensibiliser les visiteurs à la protection de ces espèces menacées dans leur milieu naturel !

Nous continuons l'espace de visite vers la zone extérieure ouverte uniquement d'avril à septembre. Les crocodiles peuvent accéder à des enclos extérieurs pour y prendre un bain de soleil et les visiteurs peuvent ainsi les observer sous un jour différent. 

Cette zone extérieure vaut surtout pour découvrir de nombreuses plantes et fleurs, pour son espace de restauration et enfin les animations pour enfants. 

Une zone extérieure très agréable pour jouer en famille (avril 2015, images personnelles)
Une zone extérieure très agréable pour jouer en famille (avril 2015, images personnelles)
Une zone extérieure très agréable pour jouer en famille (avril 2015, images personnelles)
Une zone extérieure très agréable pour jouer en famille (avril 2015, images personnelles)

Une zone extérieure très agréable pour jouer en famille (avril 2015, images personnelles)

Après notre retour dans la serre, nous nous sommes rendus vers la case qui sert d'auditorium pour assister à la projection d'un film très intéressant. Petit point noir, les visiteurs qui passent autour de la case, qui papotent sans se soucier de l'intérêt que nous pouvons porter au documentaire. 

Je vous conseille également de regarder sur votre plan de visite, les horaires d'animations telles que le nourrissages des oiseaux dans la grande serre. C'est amusant, ludique et vos enfants adoreront ces facétieux volatiles ! D'autres mini interventions de la part des soigneurs peuvent vous permettre de mieux comprendre les animaux qui nous entourent. 

Quelques pensionnaires à plume qui volent en toute liberté dans la serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques pensionnaires à plume qui volent en toute liberté dans la serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques pensionnaires à plume qui volent en toute liberté dans la serre (avril 2015, images personnelles)
Quelques pensionnaires à plume qui volent en toute liberté dans la serre (avril 2015, images personnelles)

Quelques pensionnaires à plume qui volent en toute liberté dans la serre (avril 2015, images personnelles)

Un dernier coup d'oeil aux tortues qui vivent dans une zone très joliment thématisée, elles viennent conclure notre visite avec douceur. Il ne nous reste plus qu'à franchir les portes de la boutique. Belle, grande, très bien fournie en peluches, mugs, affiches, objets de décorations qui devraient satisfaire petits et grands. 

La boutique est couplée à un snack qui permet de se restaurer après tant d'émotions et juste avant de reprendre notre route pour rentrer chez nous. Une visite des plus agréables, dépaysante, surprenante, ludique. Bref, nous n'avons pas regretté notre passage par la Ferme aux Crocodiles et nous y reviendrons avec plaisir pour découvrir les nouveautés à venir. 

Informations pratiques pour organiser votre visite

Comment s'y rendre?

La Ferme aux Crocodiles est idéalement située à une dizaine de minutes des sorties n° 19 (Bollène en provenance de Marseille, d'Avignon) et n° 18 (Montélimar Sud en provenance de Lyon, Valence). L'adresse exacte de la ferme pour caler votre GPS est 395, allée de Beauplan, 26700 Pierrelatte. Le fléchage jusqu'à destination est plutôt bien fait et facile à repérer. 

Un grand parking gratuit est accessible pour les voitures, motos et bus de tourisme pour le confort de tous. 

Il vous est également possible de venir à Pierrelatte par le train, mais il n'existe pas de navette entre le parc et la gare. Il vous faudra donc opter pour une solution alternative pour les derniers kilomètres. 

Les jours et horaires d'ouverture ?

Un doute pour planifier le jour de votre visite? Pas de problème ! La Ferme aux Crocodiles est ouverte toute l'année sauf dans le cadre d'opérations de maintenance annuelle qui ont lieu en début d'année.

Je vous conseille donc de vous diriger vers le site officiel de la Ferme pour obtenir ces informations actualisées. C'est également l'occasion de vérifier l'amplitude horaire car elle varie en fonction des saisons.

Actuellement le parc est ouvert de 10h à 17h de Novembre à février, de 10h à 18h de mars à juin et en septembre octobre. en juillet et aout, le parc offre la plus importante amplitude horaire de 9h30 à 19h.  

Les tarifs d'entrée ?

En plein tarif, il vous en coûtera 16 euros pour les adultes et 11 euros pour les enfants de 3 à 11 ans. A l'attention des familles, des tarifs plus adaptés leur sont proposés : 50 euros pour deux adultes et deux enfants, 54 euros pour deux adultes accompagnés de trois enfants. Les enfants de moins de trois ans bénéficient d'une entrée gratuite.

D'autres tarifs plus spécifiques sont disponibles notamment pour les groupes d'adultes, pour les groupes scolaires et enfin pour les personnes à mobilité réduite, dont le circuit de visite est entièrement adapté. Plus de renseignements sur le site de la ferme ci dessous. 

Liens pour vous aider à organiser votre visite

Vidéo de présentation provenant de la chaîne Youtube de la ferme aux crocodiles

Bonne visite et à bientôt pour de nouvelles découvertes !!