Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

MBDV - MON BLOG DE VOYAGE

Menu
La Vallée des Singes, le paradis des primates

La Vallée des Singes, le paradis des primates

Lors de nos vacances estivales, nous avons décidé de découvrir la Vallée des Singes située à Romagne, à quelques kilomètres de Poitiers. Nous avons connu ce lieu à travers les brochures touristiques distribuées à l'entrée du Futuroscope et nous nous disions  depuis quelques visites que ce serait un endroit qui pourrait nous convenir. Il y a quelques jours, nous avons enfin franchi les portes de ce parc animalier spécialisé dans les primates, l'appareil photo au poing et nous y avons passé une journée incroyable !!

A travers nos souvenirs et nos photos, je vous invite à revivre cette incroyable journée passée à la Vallée des Singes ! Peut-être notre plus grand coup de coeur depuis le Jardin Albert Kahn de Boulogne Billancourt, c'est dire, si la barre est haute. 

Tantôt cachés, tantôt alanguis sur une branche, l'émerveillement est partout (juillet 2016, images personnelles)
Tantôt cachés, tantôt alanguis sur une branche, l'émerveillement est partout (juillet 2016, images personnelles)

Tantôt cachés, tantôt alanguis sur une branche, l'émerveillement est partout (juillet 2016, images personnelles)

Qu'est-ce que la Vallée des Singes ?

Il s'agit d'un parc animalier créé en 1998 près de Romagne dans la Vienne qui a choisi dès son ouverture de se consacrer aux primates à travers un concept innovant : ne pas enfermer ses pensionnaires dans des enclos mais en leur offrant de vrais espaces dans lesquels ils pourraient évoluer en liberté.

 

Une végétation dense pour ne pas dépayser les pensionnaires et apporter de la fraîcheur aux visiteurs (juillet 2016, images personnelles)
Une végétation dense pour ne pas dépayser les pensionnaires et apporter de la fraîcheur aux visiteurs (juillet 2016, images personnelles)
Une végétation dense pour ne pas dépayser les pensionnaires et apporter de la fraîcheur aux visiteurs (juillet 2016, images personnelles)
Une végétation dense pour ne pas dépayser les pensionnaires et apporter de la fraîcheur aux visiteurs (juillet 2016, images personnelles)
Une végétation dense pour ne pas dépayser les pensionnaires et apporter de la fraîcheur aux visiteurs (juillet 2016, images personnelles)

Une végétation dense pour ne pas dépayser les pensionnaires et apporter de la fraîcheur aux visiteurs (juillet 2016, images personnelles)

Même s'ils disposent de maisons, de cages pour se protéger des intempéries, ils passent le plus clair de leur temps en liberté sur leur île ou sur le territoire qui leur a été délimité. En effet, certaines espèces ayant peur de l'eau, les canaux entourant leurs îles, font office de barrière naturelle ce qui permet de séparer leur territoire de vie de notre territoire de visite.

Ainsi, le sentiment de confinement, d'oppression que l'on peut ressentir dans les zoos traditionnels ne se ressent pas ici. Et les primates semblent bien s'y sentir puisque chaque année, la Vallée des Singes affiche un nombre de naissances assez impressionnant. 

Une maman mandrill prenant soin de son petit âgé de quelques mois seulement (juillet 2016, image personnelle)

Une maman mandrill prenant soin de son petit âgé de quelques mois seulement (juillet 2016, image personnelle)

Une trentaine d'espèces de primates (soit environ 450 animaux) est ainsi présentée au public des plus petits (les ouistitis) aux plus imposants (les gorilles) en passant par les magots, les chimpanzés, les mandrills, les lémuriens...

La réputation de la Vallée des Singes est désormais bien installée. Depuis 2014, la fréquentation des sites touristiques du département est à la hausse permettant au parc d'atteindre les 200 000 visiteurs par an, ce qui en fait le deuxième site le plus visité de la Vienne. 

Un facétieux saïmiri jouant à cache-cache avec les visiteurs (juillet 2016, image personnelle)

Un facétieux saïmiri jouant à cache-cache avec les visiteurs (juillet 2016, image personnelle)

Informations pratiques pour organiser sa visite

Comment s'y rendre ?

La Vallée des Singes se trouve donc dans le département de la Vienne à une trentaine de minutes en voiture de Poitiers à proximité de Romagne. Vous pouvez indiquer à votre GPS le Gureau pour avoir un peu plus de précision. Des parkings gratuits sont à votre disposition à l'entrée du site. 

Si vous n'êtes pas motorisés, sachez qu'il existe au départ de Poitiers une navette quotidienne "Lignes en Vienne" qui vous mène à destination pour 3 euros l'aller-retour. Le ticket de transport vous donne droit à un tarif spécial sur le prix d'entrée à la Vallée des Singes appliqué en caisse. Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site : www.lignes-en-vienne.com 

De facétieux lémuriens qui adorent prendre la pose 'juillet 2016, images personnelles)
De facétieux lémuriens qui adorent prendre la pose 'juillet 2016, images personnelles)
De facétieux lémuriens qui adorent prendre la pose 'juillet 2016, images personnelles)

De facétieux lémuriens qui adorent prendre la pose 'juillet 2016, images personnelles)

Les tarifs en 2016 :

Le plein tarif pour les adultes est de 19 euros. Pour les enfants de 5 à 12 ans, il en coûte 13 euros. En dessous de 5 ans, l'entrée est gratuite. 

Il n'est pas encore possible de réserver vos places par l'intermédiaire du site internet du parc, mais par l'intermédiaire de grands réseaux de réservation présents dans les grandes surfaces tels que digitick

A l'attention des familles, un tarif spécial existe enfin sur présentation d'un livret de famille pour les familles nombreuses (à partir de 3 enfants de moins de 18 ans) : 16 euros pour les adultes et 10 euros pour les enfants. 

A l'attention des fans et de ceux qui peuvent se rendre sur le parc plusieurs fois par an, il existe un pass privilège valable un an. Cela peut etre une idée de cadeau idéale ? Il vous en coûtera 46 euros pour un adulte ou 31 euros pour les enfants. Cela donne droit aux accompagnateurs du titulaire du pass de bénéficier du tarif groupe durant leur visite. 

Les chèques vacances sont acceptés à la caisse du parc. 

Chimpanzés et gorilles ne manquent pas à l'appel (juillet 2016, images personnelles)
Chimpanzés et gorilles ne manquent pas à l'appel (juillet 2016, images personnelles)
Chimpanzés et gorilles ne manquent pas à l'appel (juillet 2016, images personnelles)
Chimpanzés et gorilles ne manquent pas à l'appel (juillet 2016, images personnelles)

Chimpanzés et gorilles ne manquent pas à l'appel (juillet 2016, images personnelles)

Que peut-on y voir ? 

Les horaires d'ouverture :

Le parc est ouvert de 10 à 19h en haute saison et le reste de l'année, il ferme à 18h (d'avril à juin eten septembre-octobre) ou 17h (en février, mars, novembre). Pensez à vérifier le calendrier mis à jour sur le site officiel du parc pour ne pas vous laisser surprendre par les horaires. 

Le parc se visite en une bonne demie journée. Nous y avons pour notre part passé la journée entière et nous ne nous sommes pas ennuyés la moindre minute car l'observation de certaines espèces mérite de prendre un peu de temps, de patience pour en saisir les attitudes les plus naturelles possibles. 

De nombreux services sont à votre disposition :

Deux lieux de restauration sont présents sur le parc : La Case des Chimpanzés et la Hutte aux Gorilles mais là encore, ils ne sont pas forcément ouverts toute l'année mais utilisent des produits issus de petits producteurs locaux ou de l'agriculture biologique. Une aire de pique nique est aussi mise à votre disposition. 

Une belle boutique remplie de peluches toutes plus attendrissantes les unes que les autres, de jouets pour les enfants, d'articles de décoration. 

Une mini ferme située en face de la case aux chimpanzés fera le bonheur des jeunes visiteurs qui pourront voir de plus près les animaux de la ferme : moutons, chèvres, poules...

N'oubliez pas de consulter les horaires des nourrissages. Ils vous permettront d'observer les différentes catégories de primates sous leur meilleur jour. Les commentaires des soigneurs sont très intéressants, précis et méritent toute votre attention. C'est d'ailleurs le secret de la réussite des clichés qui illustrent cet article. Les singes sont plus calmes, plus proches des visiteurs, c'est ensuite au regard du photographe de juger du meilleur moment pour saisir leurs regards et leurs expressions si troublantes, car parfois si proches des notres. 

 

Pour de plus amples renseignements, je vous recommande le site officiel de la Vallée aux Singes  mais également celui de la boutique en ligne dont les liens sont disponibles ci-dessous. 

Bonne visite et à bientôt pour faire connaissance avec tous les pensionnaires de la Vallée aux Singes !